Designing socially impactful digital experiences

- Adaptation par Charlie Immers

Lecture

«I strive to make the world (and its wide web) a much better-looking place.»

Catt Small

La technologie fait partie de notre vie quotidienne, elle affecte notre nos gestes de tous les jours, la façon dont nous la voyons nous aveugle (nous sommes aveuglés par la façon dont nous la percevons). À la conférence à Dusseldorf, Catt Small a développé ce sujet, son opinion dessus et plus encore. Cette jeune UX designer, travaille pour Soundcloud et est co fondatrice à Brooklyn gamers.

Technologie, outil d'interaction avec les humains

La technologie est un outil puissant mais difficile à utiliser. En effet, si elle est mal maîtrisée elle peut même affecter négativement les utilisateurs. Alors comment l’appréhender ? La première chose à comprendre c’est que la technologie ne fonctionne pas de manière autonome, elle nécessite l'interaction des humains pour pouvoir être efficace. Résoudre un problème demande une action humaine, qui peut ensuite être affectée par la technologie, au niveau de la rapidité ou de l’efficacité. Ce n’est pas une solution miracle.

Inégaux face à l'accès à Internet

Nous ne sommes pas tous égaux face à l’accès à Internet. C’est pourquoi lorsque l’on construit un projet ou une application il faut toujours prendre en compte le point de vue des autres, réussir à mettre de côté nos préjugés, pour mieux comprendre les besoins des utilisateurs.

Un exemple est l’application vocale Siri. Les créateurs du projet n’ont pas pensé à toutes les façons dont leur application pouvait être utilisée. Pour citer un cas précis, des utilisateurs ont demandé à Siri de leur rappeler de se suicider. Siri n’étant pas préparé à répondre à ce genre de message a répondu complètement à côté de ce qu’il aurait du dire.

Les solutions, toutes les solutions

Voici tout l’enjeu de la technologie. Changer notre façon de penser pour mieux comprendre les besoins. Dans ce cas, quelles solutions s’offrent à nous pour y parvenir ? Catt Small nous propose une méthode de travail qu’elle a appliquée pour son projet, une méthode qui nous permet de mieux penser la façon de créer, et donc, de résoudre plus efficacement les problèmes.

Situation actuelle - 1

La première étape de ce processus est de bien cibler la problématique actuelle. Si celle-ci est mal ciblée ou mal définie, les bases mêmes du projet seront mauvaises.

Recherches - 2

Une fois la problématique bien définie la seconde étape est de faire des recherches sur le sujet mais pas uniquement. Faire des recherches sur la cible de la problématique ainsi que sur les concurrents qui ont également tenté de résoudre un problème semblable est important. La recherche est obligatoire pour, à nouveau, bien répondre aux besoins. Si les informations de départ que nous utilisons sont erronées alors la solution peut potentiellement être inefficace ou alors même négative.

Dans le cadre du projet de Catt Small qui était de mieux informer les jeunes sur la sexualité elle n'a pas uniquement contacté des jeunes faisant partis du public cible mais également les personnes susceptibles d’avoir des informations pertinentes sur eux, leurs professeurs.

Curriculum - 3

Le curriculum est une manière de mettre sur papier toutes les attentes des participants. Pour y parvenir, le plus simple est de créer des sondages via des outils comme google ou bien les faire par interview. Chaque méthode a ses avantages, le premier est beaucoup plus rapide à mettre en oeuvre mais à le défaut d’être moins précis et plus pénible à analyser, le deuxième étant beaucoup plus convivial mais beaucoup plus long à mettre en oeuvre.

Prototyping - 4

La dernière étape est la création d’un prototype du projet. Première mise en pratique, le prototyping permet de tester et recevoir les premiers feedbacks pour ensuite l’améliorer jusqu’à obtenir quelque chose de réellement bon. Cette étape est donc le rassemblement et l’aboutissement de toutes les autres. Si vous travaillez pour un client c’est également l’occasion de montrer quelque chose de concret pour justifier votre travail.

Conclusion

Cette méthode de travail, de création de projet permet de revoir notre façon de les penser. En l’utilisant, les designers peuvent donner des meilleures solutions aux problèmes des utilisateurs mais il ne faut pas oublier une chose : le changement prend du temps.

Tu as bien aimé ce travail ? Voici alors quelques autres travaux du même style qui pourraient t’intéressé(e) ! "Content is a zombie apocalypse" ou une autre version de cette conférence.

Si ça t’intéresse, tu peux également lire le casestudy de ce projet ainsi que son abstract !